Publié le

L’origine de l’Ekiden : un format venu du Japon

Connaissez-vous la signification du mot Ekiden ? Loin d’être un sport à l’origine, c’était en fait le vieux système de courrier par chevaux ou diligences qui transmettait les communications par étapes. Cela évitait qu’un seul homme ou cheval ait à couvrir toute la distance lui-même. Ainsi, “eki” signifie “station” et “den” peut-être traduit par “communiquer, transmettre”.

C’est en 1917 que le premier Ekiden voit le jour au Japon. À l’époque, la course durait 3 jours et les 23 étapes permettaient de parcourir les 507km qui relient Kyoto à Tokyo. Cet évènement permettait de célébrer l’anniversaire de Tokyo en tant que capitale nationale.

Aujourd’hui, le format Ekiden s’est popularisé et a séduit le monde entier sous le format marathon. Au Japon, il reste une compétition prise très au sérieux et les distances sont moins accessibles que l’Ekiden que nous connaissons. Les coureurs doivent parfois parcourir jusqu’à 100km pour assurer leur relais.

D’ailleurs, l’un des Ekidens les plus populaires au Japon est le Hakone Ekiden, qui réunit des équipes de 10 étudiants masculins de diverses universités japonaises de la région de Tokyo (Kanto). Cette course, qui part du centre de Tokyo, passe par Yokohama pour arriver à Hakone et revenir. Elle se déroule sur deux jours au Nouvel An et couvre 219 kilomètres. Cet événement est l’un des plus grands évènements sportifs au Japon, il attire plus d’1 millions de spectateurs tout au long du parcours et bénéficie d’une couverture télévisée nationale complète pendant les deux jours.

Si vous voulez vous joindre à cette grande course conviviale le 3 avril prochain à Montgeron, c’est par ici : EKIDEN DE MONTGERON

Source : https://en.m.wikipedia.org/wiki/Ekiden